Nos spectacles à venir

LES SPECTACLES 2013 - 2014 - 2015

 

Septembre 2013 :

"Honneurs aux Dames" piéce en trois actes écrites et mise en scène par Paul ERMIO. 3 rôles féminins - 3 rôles masculins -

Interprétée par Lydie Théry, Evelyne MESTACK, Nadine Théry, et Laurent Monnier, Paul Ermio, Christian Mestack.  

 

Honneur aux Dames -Affiche-

 

 

Juin 2014 :

 

« La Grande Porte » Pièce en 2 actes

 

 Ecrite par Pascal POINSENOT dit Paul ERMIO  (Sociétaire de la SACD Paris)

 

 8 rôles féminins.

 

 ©®Tous droits réservés pour le monde entier

 

LES PERSONNAGES

 Alexia : Poilu de la première guerre mondiale qui meurt en revenant d’un assaut contre une tranchée allemande. Paysan laborieux, homme de la terre empli de sensations fortes, il aura de très grandes difficultés à admettre son état de femme.

 Coralie : Femme de Géraldine âgée d’environ cinquante ans qui décède le jour de la représentation dans l’incendie de sa Maison. Mariée à Gérald, ce couple sans histoire n’a pas eu d’enfant. Coralie se prend d’amour maternel pour la petite Isabeau.

 

Enora : Jeune femme bretonne mariée avec un marin pêcheur. Elle s’est jetée le 11 juillet 1839 d’une falaise à la Pointe du Château dans le Trégor. Elle était enceinte de son beau-frère qui avait abusé d’elle alors que son mari était en mer. Elle n’a pas pu supporter cette situation et s’est donnée la mort.

 

Géraldine : En réalité Gérald, mari de Coralie. Commercial modèle dans une entreprise de vêtements de femmes, meurt dans son lit avec Coralie. Croyant par éducation, il ne comprend pas toujours ce qu’il fait devant cette Grande Porte. Son état féminin ne le dérange en aucune façon.

Isabeau : Bébé âgé d’environ 4 ans. Elle est morte sous les coups des catholiques en l’an de grâce 1562 à Wassy. Ne possède aucune notion de l’espace, du temps, voir de la réalité de la vie. Elle est aveugle de naissance.

 

Kalinda : Jeune femme née pour faire plaisir, amoureuse et artiste, elle arrive dans la tourmente du second acte et très vite, elle ne peut se lancer dans des rêveries, car elle doit s’associer au sept autres pour franchir la Grande Porte. Elle est slave et musulmane.

 

Marie : D’une extrême beauté dans sa parure blanche, elle dévoile rapidement son passé et parle beaucoup de KRISHNA Elle fait partie de la secte appelée en occident « Association internationale pour la conscience de KRISHNA » fondée en 1966. On comprend que cette adepte possédant à la fois la richesse, la puissance, la renommée, la beauté, la sagesse et le renoncement est capable d’emmener les autres vers l’infinie immortalité. Réussira-t-elle à convaincre Océane ? En 1995, le mouvement est classé comme secte par la commission d'enquête française sur les sectes.[  

 

Océane : Son histoire personnelle est inconnue. Elle est là, seule, devant la Grande Porte. Elle va initier les défunts à leur futur. Philosophe et très posée elle est le pilier de l’intrigue puisqu’en scène tout au long. Elle fera évoluer le groupe afin qu’elles puissent toutes entrer dans le nouveau monde sauf une.

 

Projet affiche

 

Voyage

 

Un soir d’été, je revenais vers la ville. C’était la nuit, la route à quatre voies déserte laissait défiler ses bandes blanches sur le pare-brise. L’aurore urbaine colorait d’orange l’horizon du ciel. Je regardais l’heure, une étoile fila vers l’horizon. Plus tard dans la nuit, le téléphone sonna, c’était encore le temps du fil, il était mort à l’heure de l’étoile filante. Emportait-elle son esprit se signalant à moi en un dernier adieu ?

Les morts vivent-ils encore ? Dans une pièce émouvante, Paul Ermio nous plonge, derrière une glace sans tain, dans l’interdit, le lieu où les déjà morts sur terre, vivent encore leurs derniers souvenirs du monde des vivants. Ils sont huit sur scène, sept franchiront la porte, avec derrière, le grand mystère, l’inconnu. Que deviendront-ils, esprits, énergie, néant ?  Seront-ils l’âme future d’un nouvel être ?

Mais déjà, devant la porte, l’illusion de leur corps les a faites femmes, l’essence même de l’être humain, l’homme doué de sagesse, l’homme qui donne la vie. On pense au premier ange, jamais représenté dans la Sainte Sophie byzantine, le dernier aussi que la chrétienté  a imaginé femme.

Elles arrivent là, leurs histoires encore dans leur mémoire, mais déjà comme un rêve qui s’échappe et se cache quand on veut le revivre. Sept histoires de vie que chacune raconte, une ultime quête du beau aussi ; celui que sur terre on ignore si souvent.

Une nuit des « mortes vivantes » qui se découvrent en quête d’éternité en un lieu où le temps n’existe plus. Elles ont quitté le monde des humains aux XVIème, XIXème, XXème ou XXIème siècles….Qu’est-ce qui rejoint Alexia « la » poilue de la première guerre et  Enora femme de marin, violée enceinte qui s’est donnée la mort. Coralie emportée dans l’incendie de sa maison ou Isabeau, dont l’enfance s’est trouvée fracassée le jour d’une certaine Saint-Barthelémy, les autres aussi et surtout Océane, qui n’a pas su ou voulu franchir la porte lors d’un précédent voyage. Sa mémoire s’est déjà estompée mais  peut-être sait-elle déjà où mène ce chemin initiatique qui la conduira,  avec six de ses compagnes, au-delà de la porte. Une restera, elle accueillera d’autres voyageurs, quand ? Un jour, mais qu’est-ce qu’un jour….

Seul le ciel peut attendre. (*)

 

Bruno Sillard

Journaliste

 (*)  Comme dirait Ernst Lubitsch.

 

Janvier à Mai 2014 :

Reprise de : "Cancoillotte et Boitchu ... à la Folie" avec Juju et Paul.

depliant-int-paul-et-juju-copie.jpg

 

A partir du 08 avril jusqu'à décembre 2015 :

Hommage à Louis Pergaud

avec l'Association : Hommage Théâtral aux Intellectuels de Franche Comté

(Voir fiche en annexe)  

fiche-louis-pergaud-2013.pdf fiche-louis-pergaud-2013.pdf

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site